Moment Sonore 1

Distribution :
Artistes :
-Hoipen
-Xiao Wang
-MKS* Privé

Evènement organisé par le Théâtre du Temps

Date :

Le 14 mai 2017

à 17h00

Durée : 3h

( circulation libre entre et pendant les courtesformes )

Tarif : 4€

Réservations :

reservation@theatredutemps.fr

messagerie téléphonique : 01.43.55.10.88

Un évènement autour du son et de son expérimentation

En mai, le Théâtre du Temps lance son nouveau projet :

Découvrir, dans un espace de libre circulation, des musiciens et des artistes multi genres réunis autour de l'expérience sonore.

(musique improvisée, musique électronique, performance auto-fictionnelle)

Trois artistes sont à l'honneur :

-Hoipen (Synthèse sonore et modulation numérique)
-Xiao Wang (Performeuse)
-MKS* Privé (post_electroshok_beat)

-Hoipen : HoÏpen nous fait voyager dans son monde , empli de contemplations et de sons numériques spécialisés
Ses inspiration électroniques, blues, musiques ethniques,...l'on mené à expérimenter la synthèse sonore et la modulation numériques et construire  son propre univers psychédélique et coloré.

-Xiao Wang :  Xiao est une plasticienne vidéaste qui réalise des performances d'autofiction

-MKS*Prive:   (post_electroshok_beat)


«PRIVE» est une collaboration entre deux artistes, Mickaël Sabbah (MKS*) issu du monde du théâtre et Anthony Colas (PLANETALDOL) issu du monde de la musique. Leur travail est le fruit de trois années de recherche. Il sera présenté l'année prochaine au Théâtre du Temps sous la forme d'une série de trois saisons à sept épisodes. Ce triptyque montre le choc d'une agression criminelle dont le protagoniste est victime lorsque, suite à une rupture amoureuse, il erre quelques heures dans le crépuscule de la Cité. Cet incident le plonge dans le coma, puis en salle de réanimation et pose la question de savoir si l'amour est plus fort que la mort. Les thèmes abordés sont le pouvoir, la Justice, le rapport au corps, la liberté et le rôle de l'art. Les outils utilisés sont un kaospad, un kaossilator, des dictaphones, des petits instruments acoustiques, des téléphones portables, des micros, la voix, le collage intertextuelle, des field recording, des vinyls, des cassettes, des nappes d'ambient et de noise... Cette configuration transdisciplinaire donne une matière sonore semi improvisée appelée "post_electroshok_beat". Pour les Moments Sonores 1, MKS* présente, en solo, un micro-échantillon de cet univers.

-BRENDA OHANA:  


Cosmopolite dans sa formation, intuitive dans son approche de la musique et tranquillement
rebelle dans la vie, Brenda, vibraphoniste, refuse de se situer dans un genre précis.

On osera malgré tout évoquer une tendance jazz pour définir la musique de et électron libre, qui cite parmi ses références Milt  Jackson dont elle emprunte la vision pianistique du vibraphone. Quoi que son jeu puisse se faire percussif à la manière d’un Lionel Hampton.

Avec « Who knows if », son troisième CD, Brenda se montre telle qu’en elle-même. Intuitive dans la formation du groupe qui l’entoure : Toninho do Carmo, Maria Teresa c’est un peu la famille, elle travaille avec eux au Théâtre de l’Opprimé ou encore Bernard Wystraete, excusez du peu, parrain musical et bienveillant, capable de traverser l’Europe pour rejoindre sa protégée sur scène ou en studio et lui offrir, comme ici, le son magique de ses flûtes; Filipe Cabrera à la basse et Frédéric Sicart à la batterie, elle les a vus sur scène, elle les a aimés, elle les a invité à
partager l’aventure.

Cosmopolite dans la constitution du répertoire qui surfe sur divers
registres musicaux. Brenda invite ses maîtres (J.S. Bach, Keith Jarret), évoque ses influences (Hermeto Paschoal, Michel Petrucciani), rend hommage à ses idoles (Radio Head), convoque ses amis (Jean-Yves
Candela, Felipe Cabrera). Voilà qui pourrait partir dans tous les sens…



 

Theatre du temps

9, rue de Morvan, Paris 75011

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle